DESIGN

Les proportions de PEUGEOT INSTINCT CONCEPT puisent dans la grande tradition des maîtres carrossiers. Les lignes ciselées sont cintrées au plus près de la technique et des occupants. Le long capot suggère les 300 chevaux développés par la chaîne de traction PHEV. Les passages de roue au galbe généreux expriment la tenue de route et la puissance de cette quatre roues motrices.
La face avant présente un regard intensément expressif. Telle la pupille d’un oeil, la lentille d’une caméra est disposée au centre de chaque projecteur LED. Cette optique visionne l’environnement du véhicule pour alimenter en informations les systèmes d’aide à la conduite. La calandre présente une perméabilité différente selon l’emplacement. Cette structure semi-creuse reçoit un Lion dont la base s’anime en blanc à l’enclenchement du mode Autonomous.

AÉRODYNAMIQUE

Lorsqu’elle est en mouvement, une automobile déplace un volume d’air qui résiste à son avancement. De tout temps, les ingénieurs ont cherché à développer l’aérodynamisme afin de réduire la consommation et d’améliorer le confort des passagers. Demain, ce dernier point prendra encore plus d’importance. Avec la conduite autonome, les occupants d’une automobile vont s’adonner à de nouvelles activités à bord. Ils vont découvrir de nouveaux plaisirs.

i echec de chargement du média

De part et d’autre des projecteurs, la signature lumineuse s’étire sur toute la hauteur du masque avant. De plus, elle se déploie à partir de 90 km/h avec un double objectif. Les deux guides de lumière sont reliés en partie inférieure par une lame, conférant un supplément d’appui sur le train avant.
D’autre part, ce mouvement dévoile une ouverture pour réduire la pression s’exerçant sur la carrosserie lors du déplacement du véhicule. L’air est alors prélevé en face avant et expulsé en surface des roues. Ce carénage virtuel des roues a pour effet d’annuler les interférences aérodynamiques avec les liaisons au sol en association à un travail des jantes à cinq branches. Réalisées en aluminium, elles sont parcourues de fines gorges qui contribuent à leur légèreté. Cette fonction aérodynamique est également présente en partie arrière. Le flux d’air est prélevé par une ouverture pratiquée au niveau de la ceinture de caisse dans la portière avant. Il est alors dirigé vers le diffuseur, surplombé des feux 3D unis par un bandeau lumineux.
En partie supérieure, le pavillon vitré s’abaisse au plus proche des passagers grâce à son profil bombé. Ce dessin est souligné par la teinte bleu profond, au vernis tri-couche, qui habille l’intégralité de la carrosserie.