La voiture autonome ouvre un nouveau champ de créativité, amené par de nouveaux usages.
Avec PEUGEOT INSTINCT CONCEPT et le Responsive i-Cockpit, nous capitalisons sur ce qui fait le succès des derniers modèles de la marque. Nous créons de nouvelles façons d’éprouver du plaisir avec une automobile. Que ce soit par les interfaces, l’architecture, le style. Il n’est écrit nulle part qu’une voiture autonome doit être monotone à regarder et à vivre.

Matthias Hossann, responsable des concept cars PEUGEOT

CINÉMATIQUE INNOVANTE

i echec de chargement du média

L’environnement du conducteur dévoile une cinématique aérienne lors de la transition entre les modes Drive et Autonomous. Le volant compact et la lame supportant les toggle switches s’escamotent alors dans la planche de bord. Concomitamment, la pédale d’accélérateur s’efface dans le tablier.
Quel que soit le mode activé, le conducteur garde la maîtrise du véhicule. Si cela est une évidence en mode Drive, cette particularité du véhicule autonome PEUGEOT interpelle en mode Autonomous. Jouxtant l’écran de 9.7’’ disposé dans la console centrale, le i-Device permet de piloter des actions. Un seul geste suffit pour, par exemple, dépasser le véhicule suivi ou changer de typage Soft vers Sharp.
En mode Drive, le combiné holographique délivre les informations relatives à la conduite : vitesse du véhicule, répartition entre les deux énergies de la chaîne de traction PHEV, charge de la batterie ... La rétrovision numérique alerte de la présence d’un véhicule dans l’angle mort.
En mode Autonomous, ces éléments accueillent de nouvelles informations, pertinentes car seule la notion de temps importe désormais. Sont ainsi portées à la connaissance de tous les passagers l’heure, la durée restante pour atteindre la destination, la progression dans le parcours en cours.
Chaque mode, chaque typage implique une ambiance embarquée différente. Outre les informations fournies, celle-ci est constituée du positionnement des sièges, de l’éclairage et de la sonorisation.

ARCHITECTURE & MATÉRIAUX

i echec de chargement du média

Le Responsive i-Cockpit place chaque passager dans un espace privilégié, individuel ceci même à bord d’un véhicule compact. Pour préserver l’espace dévolu à chacun, les sièges s’inspirent de l’aéronautique. Ils dissocient structures et zones de contact avec le corps – assise, dossier et appui-tête. Les premières, magnifiées par un travail de l’aluminium, sont désormais fixes. Les secondes restent quant à elles mobiles, pivotant autour de l’axe Y, transversal. L’occupant détermine à loisir le réglage propice à son activité : position allongée pour se reposer, redressée pour conduire ou intermédiaire pour visionner un film ou travailler.
Les passagers peuvent tous communiquer avec la voiture via un chatbot, un assistant personnel vocal donnant accès à une palette infinie de services. Des commandes exprimées de manière naturelle permettent, par exemple, de réserver une séance de cinéma, de réaliser un achat en ligne.

Les matériaux invitent à se réapproprier le temps ainsi libéré. Au sol, une fine couche de béton incite, par son contact soyeux, à se déchausser pour se détendre. Une maille 3D épouse et cale le corps. Elle habille les panneaux latéraux de la console centrale et de la contreporte, l’assise et le dossier des sièges. Pour le confort de la nuque, l’appui-tête se pare de cuir et d’une maille 3D souple.