TAC Rally Tielt

La 208 T16 de Peugeot Belux au départ !

8 Avril 2017

Peugeot Belgique-Luxembourg et DG Sport aligneront leur 208 T16 au TAC Rally, la semaine prochaine, à Tielt. Le volant est confié à Kevin Abbring mais, à ses côtés, Pieter Tsjoen cède pour une fois sa place à Renaud Jamoul. Cela mérite tout de même une petite explication.

Le Rallye de Spa s’est terminé en mode mineur pour Kevin Abbring et Pieter Tsjoen. Après la première journée, ils étaient en tête et étaient impressionnants. Ils ont aussi réalisé de véritables tours de force pendant la deuxième journée en gérant des conditions très difficiles. La voie de la victoire était toute tracée s’il n’y avait eu cette jante cassée … Un incident malheureux qui les a contraints à l’abandon.

tac-rally

« À Spa, l’équipe est restée sur sa faim de victoires », explique Wim Doms, PR Manager de Peugeot Belgique Luxembourg. « Nous voulions tous immédiatement tourner la page et poursuivre l’élan que nous avions ressenti à Spa. Tout était en harmonie et au top : la voiture, le team et l’interaction entre tous les acteurs. Nous devons tenir ce rythme, raison pour laquelle nous avons décidé d’être au départ du TAC Rally. Qui plus est, le TAC Rally est également un excellent galop d’essai pour peaufiner les réglages et les mises au point en vue de l’épreuve reine du championnat : le Rallye d’Ypres. »

Cette fois donc, sans Pieter Tsjoen, mais avec Renaud Jamoul aux côtés de Kevin Abbring. « À l’entame de la saison, Pieter avait indiqué qu’il ne pourrait pas participer au TAC Rally pour incompatibilité d’agenda. Kevin a déjà fait quelques kilomètres d’essais avec Renaud Jamoul lors des essais, une expérience à ce point positive qu’il souhaitait l’avoir à ses côtés à Tielt », poursuit Wim Doms. « Cependant, et pour que les choses soient claires : Pieter redeviendra notre copilote dès le Rallye de Wallonie et jusqu’à la fin de la saison. Disons que Renaud joue les intérimaires. »

A Pieter Tsjoen de conclure avec réalisme : « Dès que nous avons abandonné à Spa, même encore avant la fin de l’épreuve, j’avais indiqué à l’équipe que nous devions battre le fer tant qu’il était chaud et poursuivre sur la voie des excellentes performances réalisées à Spa, en dépit de mon agenda… Dommage que je ne puisse pas être de la partie à Tielt. Mais compte tenu de l’évolution en cours, je n’ai aucun doute : nous remporterons encore des rallyes avant la fin de la saison. Ce titre reste plus que jamais notre objectif. Je ne manque qu’un petit tronçon du parcours, mais je serai présent jusqu'au dernier tour de roue. »